Si nous sommes nombreux à faire attention à notre consommation d’énergie à la maison, les éco-gestes ne sont pas toujours un réflexe au bureau. Soit parce qu’on n’a “pas l’temps“, ou juste parce qu’on n’y pense pas. Alors quel meilleur moment pour prendre de bonnes habitudes qu’en ce mois de septembre ? Certes, ça ne vous donnera pas une prime à la fin de l’année, mais ça en donnera peut-être une à la planète. 😌🌿

Voici l’emploi du temps du parfait salarié éco-responsable !

8h : plutôt vélo qu’auto

Les bons gestes commencent avant même que vous n’arriviez au bureau, en choisissant le type de transport pour vous y rendre. Si vous êtes Parisien, prendre les transports en commun plutôt que la voiture est un choix qui s’impose souvent de lui-même, mais si vous n’avez pas cette chance (ou cette malchance selon les points de vue), la question peut devenir plus épineuse.

Selon l’ADEME, une voiture consomme en moyenne 213g/km. Pour un trajet de 30 km aller/retour par jour, cela représente près de 2 800 Kg d’émissions de CO2 par an (quand même !)

Heureusement, des alternatives existent. Selon la distance qui vous sépare de votre travail, en voici plusieurs :

  • à pied ou à vélo, si vous êtes à moins de 6 km
  • les transports en commun (bus, train…)
  • la voiture électrique
  • Et le covoiturage, vous y avez pensé ? Avec des collègues ou des personnes qui font le même trajet que vous. Si vous ne connaissez personne, il existe des applications dédiées.

Parfois, opter pour un autre moyen ne vous fait pas perdre beaucoup plus de temps, mais permet d’économiser des frais d’essence et des émissions carbone.  

9h00 : à peine arrivé, pas la peine d’allumer !

Sauf si nous sommes en plein hiver et qu’il fait encore nuit noire quand vous arrivez au bureau, pas la peine d’allumer systématiquement tous les luminaires. Rien ne vaut la lumière naturelle pour travailler.

Bon à savoir : les lumières trop vives ont tendance à provoquer une fatigue oculaire.

N’hésitez pas également à adapter la luminosité de votre écran en fonction de l’intensité de la lumière extérieure.

10h30 : réunion pas virtuelle

Avec les messageries instantanées, il est devenu facile d’échanger virtuellement avec ses collègues, et parfois même de faire des réunions à distance, alors que vos bureaux sont juste à côté. Sauf que ce sont des données numériques que vous partagez et donc des émissions carbone.

Rien ne vaut un échange en face-à-face. En plus d’être neutre en émissions carbones, la communication entre vous et votre interlocuteur passera mieux – pas de distraction, ni de problème de réseau – et il se sentira davantage impliqué. Parmi les autres avantages, c’est aussi une bonne excuse pour vous lever de votre bureau et aller marcher.  

Bon à savoir : les experts de la santé recommande de se lever de son bureau toutes les 2 heures.

13h : pause dej’, avec du réutilisable, c’est meilleur !

La pause déj’ et les déchets alimentaires qui y sont liés, encore un gros sujet.

Que vous preniez à emporter ou que vous achetiez vos plats, faire le tri est déjà un premier pas. Ainsi tous les emballages plastiques et cartons sont recyclés.

Si vous n’avez pas de tri sélectif sur votre lieu de travail, n’hésitez pas à en formuler la demande auprès de votre RH.

L’idéal reste quand même d’éviter au maximum les déchets alimentaires. Pour cela, vous pouvez apporter votre plat le midi, que vous aurez préparé la veille, dans une boite réutilisable. Et si vous avez déjà vos propres couverts, alors c’est le top !

Vous n’avez pas envie de vous embêter à préparer vos plats ? Une bonne excuse pour aller au restaurant.

17h 55 : c’est l’heure de faire le tri

Ça y est ! Vous avez clôturé tous les dossiers de la journée. Avant de fermer votre ordinateur, prenez 5 minutes pour faire le tri sur votre bureau – réel et virtuel – ainsi que dans votre boîte mail. Supprimer tous les mails/documents dont vous n’avez pas besoin et ranger ceux que vous souhaitez conserver dans des dossiers.

En le faisant tous les jours, c’est rapide et vous évitez des stockages de données inutiles qui consomment de l’énergie.

Bonus : vous aurez le plaisir de retrouver un bureau propre, le lendemain.

18h00 : stop, on éteint tout !  

Avant de partir, vérifiez que votre ordinateur, votre écran et tous vos équipements sont bien éteints. Débranchez votre chargeur et mettez votre multiprise hors tension.

Le dernier à partir aura pour mission d’éteindre le chauffage/la climatisation et les lumières… Comme à la maison, finalement !