Le radiateur grille-pain ou de son vrai nom « convecteur » est sans nul doute le radiateur électrique le plus énergivore et le moins efficace qui existe. En clair : il consomme beaucoup trop d’électricité pour son niveau de performance ! Il est donc grand temps de surmonter ce double affront. D’autant que des alternatives réellement efficaces existent. C’est le cas des radiateurs électriques nouvelles génération dont le coût peut être pris en charge grâce aux aides de l’État.

Qu’est-ce qu’un radiateur grille-pain ?

Le radiateur grille-pain se reconnaît de par sa forme faisant penser à un grille-pain. Une grille sur la partie supérieure diffuse la chaleur produite par la résistance électrique. Peu cher à l’achat, facile et rapide à installer, ce type de chauffage électrique connaît son heure de gloire au cours des années 70. Résultat, quelques décennies plus tard, les foyers Français en comptent plus de 15 millions dans les foyers (1 ) ! Notre pays réussit même l’exploit d’en totaliser autant que dans l’ensemble de pays européens. Mais il s’agit d’un record dont nous nous passons bien, car le radiateur grille-pain chauffe mal, très mal, et ne participe ni à faire des économies d’énergie, ni à la transition énergétique. Lorsque l’on sait que le chauffage peut représenter jusqu’à 60 % du montant des factures d’électricité d’un ménage, il devient urgent d’optimiser leur rendement, voire de le remplacer.

Pourquoi le radiateur grille-pain consomme autant d’électricité ?

Si le radiateur grille-pain se retrouve sur la sellette, c’est en raison de sa consommation excessive d’électricité. Il en consomme en effet beaucoup trop. Pourquoi ? À cause de son mode de fonctionnement.

Le fonctionnement simple(t) du radiateur grille-pain

Le radiateur grille-pain fonctionne simplement, ce qui a contribué à son succès. Une résistance électrique est positionnée à l’intérieur. Pour chauffer la pièce dans laquelle il est installé, le radiateur grille-pain aspire l’air ambiant, le réchauffer grâce à la résistance électrique puis le diffuseur par les petites grilles. Un système de graduation de 1 à 7 ou de 1 à 10 en fonction des modèles, permet de régler la température de la pièce. Ok, simple donc, mais pas du tout efficace en fait. C’est même un fonctionnement simplet , car pas très malin. La chaleur produite étant diffusée par les grilles, elle monte immédiatement en direction du plafond. Il fait très chaud en haut de chaque pièce, moyen au milieu, et très froid en bas. En plus de l’absence d’inertie, on lui reproche son air sec. Niveau confort thermique, on a vu mieux.

Avec le radiateur grille-pain, c’est l’overdose de consommation électrique assurée !

Pour réchauffer une chambre, un salon, une salle de bain ou une cuisine, ce convecteur électrique tourne quasiment en permanence. Il aspire l’air, le réchauffe et le rejette. Dès que la température préalablement réglée est atteinte, il se coupe. La température ambiante de la pièce diminue naturellement, et hop : le radiateur grille-pain se relance ! Résultat, il fonctionne en continu ou presque. Problème : la résistance électrique consomme de l’électricité en quantité. Un convecteur électrique affiche en effet une puissance de 500 watts pour les plus petits et de façon plus classique de 1 000 watts – pour une petite chambre – à 2 000, voire 2 500 watts pour un salon par exemple. Dans les pièces de vie ouverte, c’est-à-dire salon – salle à manger – cuisine, il n’est pas rare d’en compter trois, voire quatre. Bonjour la consommation d’énergie !

Optimiser l’efficacité du radiateur grille-pain

Si vous avez des radiateurs grille-pain chez vous, que vous ne voulez pas investir immédiatement dans leurs remplacements, vous pouvez quand même faire en sorte qu’ils chauffent mieux. C’est-à-dire sans faire flamber vos factures d’électricité. Pour cela, il faut dompter la bête ! Un thermostat d’ambiance, voire un thermostat connecté, permet d’y parvenir.

Miser sur un thermostat

Un thermostat d’ambiance est un dispositif conçu pour régler précisément la température de chauffe de tous les radiateurs d’un logement. Il prend la forme d’un petit boîtier, installé sur un des murs de l’appartement ou de la maison. Cela sert d’ailleurs également à régler la température d’un sèche-serviette et du ballon d’eau chaude.

L’intérêt de faire installer un thermostat est loin d’être anodin. Vous pouvez en effet régler précisément la température dans chacune des pièces, optimiser la consommation de chaque radiateur pour in fine maîtriser votre consommation totale en chauffage. La bonne approche consiste idéalement à chauffer à :

  • 19°C le salon, la salle à manger et la cuisine ;
  • 17°C voire 18°C ​​​​chaque chambre ;
  • 20°C voire 22°C la salle de bain.

Souvenez-vous : diminuer d’1°C la température dans une pièce fait diminuer la facture de près de 10% !

Le thermostat connecté reprend le même principe de base de fonctionnement, sauf qu’il s’utilise via une application. Eh oui, vous pilotez la chaleur chez vous directement depuis votre smartphone ou votre tablette.

Qu’il s’agisse d’un thermostat classique ou connecté, le mieux est de faire intervenir un électricien pour l’installation. Après s’être assuré que les convecteurs électriques sont compatibles avec l’utilisation d’un thermostat, il va installer le thermostat, le relier à votre tableau électrique, et le mettre en fonctionnement. Et hop, le tour est joué !

Et bonne nouvelle : avec Ohm Énergie, votre thermostat connecté est gratuit, de l’installation jusqu’à son utilisation. 

Et si vous êtes plus ambitieux : investir dans de nouveaux types de radiateurs

Optimiser le fonctionnement des radiateurs grille-pain, c’est bon pour votre portefeuille, mais vous pouvez faire encore mieux : les remplacer ! Plus qu’un achat, il s’agit d’un investissement, puisque vous y gagnerez en économie d’énergie. À puissance égale, les nouveaux radiateurs consomment en effet beaucoup moins d’électricité, et en plus, vous pouvez profiter de l’aide de la part de l’État pour l’achat et l’installation. Il existe plusieurs types de chauffages électriques bien plus efficaces. Voici plusieurs solutions de chauffage :

Les radiateurs à panneau rayonnant

Vous pouvez choisir des radiateurs dits rayonnants ou radiants. Ils sont plus efficaces que les radiateurs grille-pain et diffusent une chaleur plus agréable, plus homogène.

Deux petits bémols : certains modèles peuvent consommer pas cependant mal d’électricité et ils ne sont pas éligibles aux aides de l’État.

Les radiateurs à inertie sèche ou à inertie fluide

Aussi, vous pouvez faire coup double : opter pour des modèles encore moins gourmands en électricité et dont l’achat et la pose bénéficient d’aides publiques. C’est le cas des radiateurs à inertie appelés également radiateur basse température. Ils chauffent rapidement et n’assèchent pas l’air, pour une sensation de chaleur agréable.

Ils consomment jusqu’à 30% voire 40% d’électricité en moins que les grille-pains . Bonus : en optant pour ce type de radiateurs, vous bénéficiez de la prime CEE – Certificat d’Économie d’Énergie -. Délivrée par votre fournisseur d’énergie, elle permet de prendre en charge une partie du coût d’achat et d’installation de ce type de radiateurs électriques.

Si votre logement est encore équipé de radiateurs grille-pain, vous pouvez donc optimiser leur fonctionnement, ou mieux : les remplacer ! Un coup de pouce de l’État permet de prendre en charge une partie du coût total. Et si vous souhaitez maîtriser un peu plus encore vos factures de chauffage, vous pouvez faire installer une pompe à chaleur air/eau par exemple. Dans ce cas, les aides publiques sont plus nombreuses, entre l’Éco-PTZ, MaPrime Rénov’ et le dispositif Coup de pouce économies d’énergie (coup de pouce chauffage, coup de pouce isolation, coup de pouce rénovation globale, coup de pouce thermostat) il y a de quoi faire !

Click to rate this post!
[Total: 3 Average: 5]